Logo Agirr

Législatives : 2ème circonscription de Moselle

Cantons d’Ars sur Moselle, Verny, Metz IV, Montigny-lès-Metz (moins les communes de Chieulles, Mey, Saint-Julien-lès-Metz, Vantoux, Vany)
 
A l’occasion des prochaines élections législatives, votre association AGIRR-FNAUT Lorraine a interrogé les candidats sur leur position concernant les transports et l’environnement, en particulier en Lorraine. Voici les réponses pour la 2ème circonscription de Moselle.

Candidats ayant répondu :
- Les Verts : réponse collective pour le département de la Moselle
- PS : Marie-Thérèse Gansoinat-Ravaine
- UMP : Denis Jacquat (a envoyé une note sans répondre directement à notre questionnaire : voir après le tableau)

Nous avons ajouté la position d’Agirr-Fnaut Lorraine.

"NRP" signifie "Ne répond pas" en cas de non réponse ou de réponse ambigüe.

QuestionsPSLes VertsFN
Projet de nouvelle autoroute A 32
- pour développer au maximum les autres moyens de transport et voir après si une nouvelle autoroute est nécessaireOui
- dès maintenant contre la réalisation de toute nouvelle autorouteOuiOui
Agirr est contre la réalisation de toute nouvelle autoroute et pour le développement des autres moyens de transport
Amélioration de l’Autoroute A 31
- favorable au traitement des points noirs sécurité et bruit OuiOuiOui
- favorable à une gestion moderne et dynamique du traficOuiNRPOui
Agirr est favorable à ces deux actions
Alternatives à l’automobile
- Utilisation et rénovation des voies ferrées en urbain et périurbainOuiOuiOui
- Création de zones d’activités autorisées seulement quand desservies aussi par plusieurs moyens de transportNRPOuiNRP
- Pour la desserte de Belval au Luxembourg, priorité à la réhabilitation de la ligne ferroviaire Fontoy-Audun le TicheOuiOuiOui
Agirr est en faveur de tous ces moyens alternatifs à l’automobile.
Action vigoureuse pour la réalisation de la gare lorraine TGV au croisement avec le TER à Vandières le plus tôt possibleNRPOuiOui
Agirr a toujours soutenu l’accès au TGV par le train régional.
Nouvel Allongement de la piste de l’aéroport Metz-Nancy-LorraineContreContrePour
Agirr soutient que cet allongement est inutile car les perspectives de développement de l’aéroport sont très limitées et que ses nuisances, pollution et bruit, sont importantes.

La réponse de Denis Jacquat : "Concernant les différents points évoquées, je tiens à vous indiquer que j’étais présent à Versailles lors du Congrès du Parlement et que j’ai voté positivement pour l’inscription dans la constitution de la "Charte de l’Environnement qui consacre le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé".

Par ailleurs, j’ai signé le pacte écologique de Nicolas HULOT en ma qualité de citoyen, mais également de Député.

Enfin, j’organise chaque jour des réunions au cours desquelles il est possible de me poser librement toutes les questions précises.

Cordialement - Denis JACQUAT"

Transports collectifs
Pensez-vous que des mécanismes nouveaux de financement soient nécessaires pour accélérer le développement des transports collectifs urbains, périurbains et régionaux (investissement et exploitation) ?

- PS, Les Verts, FN : Oui

Si oui, que proposez-vous ?

PS : La France a besoin d’une profonde réforme fiscale avec la mise en place d’une réelle fiscalité écologique pour le développement des transports collectifs urbains. L’Etat apportait depuis 1985 des aides au financement des transports en commun en site propre (tramways, métros) et depuis 2001 contribuait à la mise en œuvre des PDU. Le gouvernement Raffarin a supprimé ces aides, il faut se poser la question de leur rétablissement. Idem, nous devons poser la question de l’utilisation des recettes de la TIPP.

Les Verts : taxation des poids lourds, engagement de l’Etat conséquent et en particulier sur les sites propres.

FN : NRP

Que proposez-vous pour favoriser la coopération des autorités organisatrices de transport ?

PS : Il faut créer une dynamique d’organisation des transports au niveau régional. Cela passe par une volonté politique et l’adaptation de nos institutions en fonction de ces priorités.

Les Verts : élaboration de schéma régional des transports collectifs opposable coordonné par les Régions.

FN : la concertation, elle est en cours. 15 autorités organisatrices de transport ont signé une convention pour une étude sur une centrale d’informations multimodale.

Faut-il réduire le nombre de ces autorités ?

Les Verts, FN : Oui

PS : Non

Dans ce cas, laquelle ou lesquelles subsisterai(en)t ?( la seule Région, par exemple)

Les Verts : fusion Départements /Régions seule la région subsisterait (pied d’égalité avec l’Europe).

PS : Le transport doit être structuré au niveau régional pour une vision globale et efficace des déplacements dans l’Espace lorrain.

FN : il est vrai que la Région serait la collectivité la plus indiquée pour coordonner les organisateurs de transport. Le Conseil Régional serait le "Primus inter Parès".

Faut-il lutter contre l’étalement anarchique urbain (mitage) ?

PS, Les Verts, FN : Oui

Si oui, comment ?

PS : L’étalement anarchique urbain ou rurbain est une aberration environnementale. La fiscalité foncière doit être revue en fonction des conditions résidentielles et en fonction des dépenses d’énergies que cela entraîne.

Les Verts : redensifier l’urbain, organiser l’urbanisation autour des axes de déplacement, au niveau de chaque territoire (en définir le périmètre) mettre en place des Plan d’aménagement de l’urbanisme (gouvernance partagée de façon la plus large possible).

FN : NRP

Transport ferroviaire
Le développement du réseau TGV et la remise en état et la modernisation du réseau classique (8 à 10 000 km de lignes sont menacées à moyen terme) demandent des financements très importants ;

PS, Les Verts, FN : néanmoins, il faut et il est possible de trouver les fonds pour réaliser tout, sans remettre certains investissement à plus tard.

PS : Le gouvernement Jospin a réussi a boucler le financement du TGV EST en associant plusieurs partenaires dont entre autres les collectivités locales. Il faut par une réforme institutionnelle revoir le rôle de chaque collectivité et ses ressources fiscales. Nous devons revenir aussi à des contrats de plan Etat-Région plus axés sur le financement des infrastructures ferroviaires permettant la rénovation ou l’ouverture de nouveaux sillons.

Les trains « Corail Intercités », appelés autrefois « Grandes Lignes », disparaissent peu à peu avec l’extension des TGV.

PS, Les Verts, FN : il faut les relancer, ce n’est pas inévitable.

S’il faut les relancer, pourquoi ?

Les Verts : les adapter pour éviter toute rupture de charge

FN : Pour assurer les liaisons non desservies par les TGV. Complémentarité avec le TGV.

L’Etat devrait les prendre en charge dans sa mission de desserte et d’aménagement du territoire et son devoir d’assurer l’égalité d’accès au transport de l’ensemble de la population.

Qui devrait les prendre en charge ?

Les Verts, FN : Etat PS : Etat, Région, SNCF

Que proposez-vous pour développer le fret ferroviaire ?

Les Verts : plates formes d’intermodalité, transports des marchandises par containers, construire rénover sur les grandes lignes nationales et internationales.

Le déclassement d’emprises ferroviaires inutilisées doit-il être soumis à enquête publique ?

Les Verts : Oui

PS : Non

FN : NRP

Transports fluviaux et maritimes
Pour développer le trafic de fret par voie fluviale, pensez-vous que :

PS, Les Verts : il suffit d’améliorer le réseau existant, sans créer de nouveaux canaux.

FN : NRP

Que proposez-vous pour développer le transport de fret par les voies fluviales et maritimes ?

PS : En Lorraine, il est temps de mener une étude sur les possibilités sous exploitées de transport fluvial. En effet, la Lorraine a un potentiel, à titre d’exemple, le port de Metz est le premier port céréalier de France. Il faut aussi envisager de soutenir le projet de la CCI de réaliser une ligne de transport de conteneurs sur la Moselle canalisée. Des études concernant l’opportunité d’une liaison a grand gabarit entre la mer du Nord et la Méditerrannée (étude Saône-Moselle) ont été réalisées en partie. Il faut les poursuivre et réaliser ce grand projet.

Les Verts : remarque sur l’amélioration du réseau existant : être très prudent sur de nouveaux canaux, surtout à grand gabarit ; intermodalité et containers ; cabotage.

FN : Effectuer le chaînon manquant de la liaison Moselle/Saône/Rhône. Harmonisation des conditions de concurrence et un nivellement par le haut des acquis sociaux de l’ensemble des salaires du transport (en particulier, de la route).

Réduction des vitesses (diminution des accidents, réduction de la pollution et amélioration de la fluidité du trafic)
Etes-vous favorable à la réduction des vitesses de 130 à 120 km/h sur autoroute et de 110 à 100 sur voie express ?

PS, Les Verts : Oui

FN : Non

Nouvelles autoroutes et nouveaux aéroports
Chacun s’accorde sur la nécessité de favoriser les modes de transport économes en énergie afin de réduire la dépendance pétrolière et diminuer la pollution et le risque climatique. Pensez-vous que cela entraîne l’arrêt de la construction de nouvelles autoroutes et de nouveaux aéroports ?

Les Verts : Oui

PS, FN : Non

Fiscalité environnementale
Etes-vous favorable à l’instauration d’une vignette automobile dont le montant sera indexé sur les émissions de CO2 des véhicules, recommandée par le rapport Syrota sur « l’énergie à l’horizon 2050 » (Conseil d’Analyse Stratégique) ?

PS, Les Verts : Oui

FN : Non

Etes-vous favorables à l’instauration de péages urbains ?

PS, Les Verts : Oui

FN : NRP

Etes-vous favorable à l’instauration d’une redevance payée par les camions pour compenser les frais et nuisances que leur circulation entraîne sur routes et autoroutes, semblable à ce qui a été instauré par la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche et dont les règles viennent d’être précisées par une directive de l’Union Européenne ?

PS, Les Verts, FN : Oui

Non

Sur les vols aériens, êtes-vous favorable à l’instauration d’une redevance pour compenser leurs frais et nuisances ?

PS, Les Verts : Oui

FN : Non

Grèves et service garanti
Selon vous, pour réduire la gêne subie par les voyageurs en cas de grève, il faut :

PS, Les Verts : renforcer les dispositifs contractuels, sans imposer un « service garanti » par la loi.

FN : agir en amont, démarche préventive.

Vie associative
Que proposez-vous pour favoriser le développement des associations et leur poids dans les décisions concernant leur domaine d’action ?

PS : Au Conseil Régional de Lorraine dans lequel je siège, les associations sont soutenues pour la création d’emplois. Elles sont aussi associées dans les comités de dessertes pour le TER. Il est normal que syndicats et associations d’usagers soient consultés. Je propose que ces mesures de consultations exemplaires soient étendues à l’ensemble des collectivités en charge de question de transport.

Les Verts :
- donner aux associations par leur tête de réseau un réel pouvoir de lobbying ;
- rétablissement de l’indemnité versée aux associations tenant compte de leur activité (disposition supprimée par Rosine Bachelot) ;
- indemnisation et reconnaissance des bénévoles pour les associations sans but lucratif ;
- rétablissement de toutes les aides d’Etat supprimées par les gouvernements depuis 2002.

FN : NRP

Publié le dimanche 3 juin 2007.
Signatures: 0
Répondre à cet article

Date Nom Message