Logo Agirr

Réunion publique à Audun le Tiche

 

AGIRR - FNAUT Lorraine vous invite à une REUNION PUBLIQUE

Sur le thème :

Transports et aménagement du Territoire du Pays Haut et la vallée de la Fensch

le lundi 28 juin 2010 à la MJC d’Audun le Tiche, 31 rue du Général Leclerc

Les communes du val d’Alzette se trouvent aujourd’hui au cœur de l’agglomération transfrontalière d’Esch sur Alzette, deuxième ville du Grand Duché. Avec le développement des emplois au Luxembourg, et en particulier dans la zone d’Esch-Belval, de nombreux travailleurs français traversent quotidiennement la frontière pour rejoindre leur lieu de travail.

Alors que la nouvelle zone d’Esch-Belval est amenée à se développer et à créer de nombreux emplois les prochaines années, nous faisons le constat qu’aucune piste de transport en commun n’est envisagée côté français, ce qui constitue une grave lacune à l’ensemble du projet.

Cependant, lorsqu’on étudie la fréquentation des lignes du réseau Métrolor, on constate que leur succès est au rendez-vous lorsque l’offre est crédible ; c’est l’absence d’alternative à la voiture qui laisse la route comme seul accès au Luxembourg, avec en corollaire des conditions difficiles de circulation.

Or, il existe une ligne ferroviaire inexploitée entre Audun le Tiche et Fontoy, permettant de se connecter à la gare de Thionville et l’ensemble du réseau TER-Lorraine. En la réutilisant, on permettrait non seulement d’orienter les frontaliers vers le train pour réduire le transit des voitures, et surtout de connecter Audun le Tiche en transports en commun en direction de Thionville, Metz et Nancy.

Les villes d’Audun, Villerupt, ainsi que les communes voisines forment une agglomération dense qui doit être désenclavée et s’ouvrir sur la région !

La seule réponse proposée par les autorités est un "courtenement" routier. En fait de contournement, le tracé proposé démarre d’une route de campagne, au Nord de Tiercelet, traverse la future Ecocité de Micheville, puis Audun avant de faire demi-tour vers Belval. Sur ce tracé se trouve l’ancienne ligne de chemin de fer en provenance de Fontoy et qui arrive à la gare d’Audun. La réalisation du contournement nécessite le déclassement de la ligne, sauf à réaliser deux ponts qui ne sont pas au programme. Un tel projet est réellement un contresens historique.

Il ne fera que drainer encore plus de voitures sans soulager le centre de Villerupt ou d’Audun. L’accès plus facile vers Belval à partir d’Audun amènera d’autres automobilistes à traverser ces villes plutôt que d’aller chercher une voie qui démarre dans les champs.

Tiercelet sera traversé en son centre par tout le flux du contournement.

Il faut s’attendre à ce qu’une partie du flux se déroute vers Rédange pour rejoindre le Luxembourg par Belvaux.

Les autorités annoncent que le début des travaux n’est qu’une question de mois. Or, des obstacles administratifs et juridiques ne sont pas encore surmontés. Nous avons obtenu l’annulation de la première étape du déclassement de la ligne ferroviaire. La procédure n’a par été relancée par RFF. Ce déclassement est indispensable dans l’état actuel du projet.

AGIRR vous propose d’exposer son projet et d’en discuter.

Voici une carte pour situer le projet.

PDF - 806.2 ko
La carte de la ligne
Publié le jeudi 6 mai 2010.
Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message