Logo Agirr

COMMUNIQUE EN REACTION A LA MOTION ADOPTEE PAR LE CESEL CONCERNANT L’A31 bis

 
L’association AGIRR exprime un profond étonnement face aux propos tenus par le Conseil Economique et Social de Lorraine par rapport à l’A31 bis.

En dehors de quelques grandes phrases dans le registre "toute infrastructure nouvelle est vertueuse au développement économique", le CESEL semble avoir des difficultés à étayer ses arguments pour justifier de tels propos. Si cet adage était consensuel pendant les Trente Glorieuses, il y a longtemps qu’il a montré ses limites ; et malgré sa simplicité la rendant facile à prêcher, cette théorie est aujourd’hui caduque. Nous regrettons qu’une assemblée telle le CESEL puisse tenir des raisonnements aussi simplistes.

Non, l’A31 bis n’aura pas d’effets vertueux significatifs. Ce projet, issu de l’A32, a été initialement conçu pour faciliter les conditions de circulation du trafic de transit. Or, contrairement aux idées reçues, celui-ci ne pèse qu’entre 10 et 20% du trafic de l’A31, et n’est que marginalement responsable des problèmes de congestion ponctuels.

D’une part, il n’est pas souhaitable pour notre région d’y développer le transit routier, qui n’apporte aucune plus-value économique, mais par contre est responsable d’importantes nuisances.

D’autre part, l’A31 en dépit des nuisances qu’elle y amène, apporte globalement de la fluidité dans les agglomérations qu’elle traverse. Car malgré quelques ralentissements, cette route très accessible est une voie beaucoup plus fluide que n’importe quelle voie urbaine. C’est cette fonction-là qui est davantage bénéfique à la région.

La construction de la Lorraine passe davantage par la préservation de son environnement. Il faut cesser de s’accrocher aux vieilles solutions qui ne fonctionnent plus. Non, la fuite en avant systématique n’est pas une solution durable aux problèmes économiques et sociaux rencontrés par la Lorraine. Développons les alternatives à la route (transports en commun).

Publié le samedi 18 janvier 2014.
Signatures: 0
Répondre à cet article

Date Nom Message